Taille des rosiers: techniques et astuces
taille-des-rosiers-1.jpgtaille-des-rosiers-2.jpgtaille-des-rosiers-3.jpgtaille-des-rosiers-4.jpg

Techniques pour la taille des rosiers

Taille des rosiers : techniques et conseils

Les jardiniers en herbe et tous les amoureux des plantes qui possèdent un jardin joliment fleuri souhaitent savoir comment effectuer la taille des rosiers présents dans le jardin, selon qu’il s’agisse de tailler les buissons, les tiges grimpantes et autres types de tiges. Savoir effectuer la taille de ses rosiers n’est pas toujours une expertise que beaucoup de personnes possèdent et pourtant, il est possible de le faire comme un professionnel, juste en suivant quelques conseils basiques. Bien que la taille de rosiers soit différente de la taille des oliviers ou de la taille des pommiers, beaucoup plus facile, mais moins pratiques parce que les arbustes sont situés en hauteur, c’est une taille réalisable par n’importe qui du moment que l’on possède un peu la main verte.

La meilleure période pour effectuer la taille des rosiers se situe en hiver, entre les mois de février, mars et avril. Il est essentiel d’éviter les jours de gel et de fortes gelées pour effectuer la taille. Lorsqu’il s’agit de rosiers non-remontants, il sera possible de procéder à la taille durant le mois d’août, après leur floraison. En ce qui concerne les rosiers remontants, il faudra procéder à une taille d’entretien après les premières gelées, en milieu d’automne. La taille devra se faire à l’aide d’un sécateur qu’il faudra tenir de façon à ce que la lame du sécateur se trouve du côté du bois tandis que l’autre lame écrase le rameau tombant. Cette façon de procéder permettra d’avoir une coupe nette, qui cicatrisera de manière optimale. En outre, le sécateur et tous les outils de coupe utilisés devront être désinfectés, pour éviter de véhiculer des maladies entre les plantes. Au cas où il faudrait couper des branches plus importantes au niveau de l’épaisseur telles que les branches du rosier grimpant, il faudra se servir d’un ébrancheur ou d’un sécateur à deux mains. Les autres précautions qu’il est possible de prendre sont entre autres, l’utilisation de gants pour se protéger de coupures et de griffures, de prendre un vaccin anti tétanique,

Procéder à la taille des rosiers selon leur espèce

La taille des rosiers tiges et buissons doit pouvoir diminuer les pousses ligneuses et favoriser la croissance des jeunes pousses. Il faut conserver entre 3 à 7 branches principales, couper entre 3 et 5 yeux d’une distance moyenne de 15 à 20 centimètres d’avec le point de greffe. Les rosiers doivent être détachés les uns des autres afin que la lumière s’infiltre bien ainsi que l’air dans le buisson fleuri. Lorsqu’il s’agit de rosiers grimpants remontants, la taille sera particulière. En effet, les rosiers grimpants qui poussent contre un mur, fleurissent plusieurs fois par an, de sorte qu’il sera nécessaire de conserver entre 5 et 6 rameaux principaux qui joueront le rôle de branches charpente et d’habiller les racines (rabattre entre 20 et 25 centimètres de longueur et supprimer les parties endommagées).

La taille des rosiers grimpants non remontants se fera après la floraison qui a lieu une seule fois l’an contrairement aux rosiers grimpants remontants. Il faudra conserver entre 6 et 7 branches principales, rabattre deux yeux de toutes les branches latérales pour favoriser la mise en fleurs. Si on possède d’autres variétés de rosiers, il sera possible d’obtenir le maximum de renseignements du vendeur sur la meilleure façon de les tailler. Par exemple, les rosiers miniatures se taillent exactement comme les rosiers buisson (même périodicité, même procédure de taille), les rosiers anciens ne se taillent pas de manière systématique, les rosiers couvre-sol se taillent plusieurs années (entre 4 et 5 ans) après qu’ils aient été plantés et puis de manière périodique (tous les 2 ou 3 ans).

Faites-nous part de vos commentaires ou questions

Aucun commentaire pour le moment